La lessive anti-chimique

★★★

Prononcez le mot « lessive », et je retourne quelques années en arrière, le jour où j’ai été testeuse de parfums pour lessives. Véridique !

Alors que je me promenais tranquillement dans une rue très fréquentée de la capitale, une dame – fort sympathique au demeurant – m’alpagua, et me demanda si j’avais quelques instants à lui accorder, afin de participer à une étude qu’elle menait.

Désireuse de venir en aide à ma prochaine, je lui demandai en quoi consistaient ses recherches. La dame en question avait le sens du suspens, et se contenta de me dire : « Suivez-moi, c’est par là ! », avant de s’engouffrer derrière une lourde porte en bois.

Après quelques secondes d’hésitation, je conclus qu’il était peu probable que cette mystérieuse personne me tendait un quelconque piège maléfique ; et je me rassurai en estimant qu’en cas de problème, il était plus que certain que je courrais plus vite qu’elle.

Je la suivis donc, et fus conduite dans une grande salle lumineuse, ou d’autres personnes comme moi étaient déjà attablées, chacune en compagnie de leur propre dame mystérieuse. La mienne m’invita à m’asseoir à mon tour, et je m’installai alors à une table sur laquelle se trouvait une dizaine de petits récipients fermés.

C’est alors qu’à ma grande surprise, on m’expliqua que la recherche en question portait sur le parfum des lessives. Tout ce que j’avais à faire, c’était de renifler chaque petit pot, d’indiquer ce que son odeur me rappelait, puis de noter celle-ci sur une échelle de 1 à 10.

Parfum lavande, parfum floral, parfum agrumes, parfum ça-sent-juste-le-propre-en-fait ; à la fin de cette petite série de tests, je fis trois constats :

  • Le premier, c’est qu’il est impressionnant de constater le nombre de variantes qu’il existe aujourd’hui pour les parfums de lessives. Avons-nous réellement besoin d’autant de choix ? Sommes-nous si attachés que cela aux subtilités des parfums de ce produit ménager ?
  • Le deuxième, c’est que malgré la variété des odeurs que l’on me fit sniffer, elles présentaient toutes un point commun : elles sentaient le chimique, le « bon vieux produit chimique », dont l’odeur est aujourd’hui souvent associée à celle de la propreté.
  • Le troisième, c’est qu’après avoir passé quelques minutes le nez plongé dans des échantillons de parfums de synthèse, j’avais un mal de crâne du tonnerre.

Quelques temps après cette étonnante expérience, il m’apparaissait que je ne voulais tout simplement plus utiliser de tels produits. Il ne fallu pas grand-chose pour me convaincre que les lessives industrielles – et leurs fortes odeurs de fleurs de volcans et autres écorces de kiwi – sont des produits nocifs pour la santé et pour l’environnement, et souvent assez onéreux.

Seulement voilà, j’ai toujours pensé que fabriquer sa propre lessive devait être extrêmement compliqué, et il me semblait que cela était réservé aux personnes ayant énormément de temps (des personnes qui n’auraient pas une vie « normale », avec un travail et diverses obligations, par exemple).

J’ai un scoop pour vous : il n’en est rien. Fabriquer une lessive économique, écologique, et respectueuse de sa peau et de sa santé, c’est simple comme bonjour et cela ne demande que très peu de manipulations.

Voici pour vous ma recette de lessive maison, sous le signe de la simplicité et de la facilité.


DIY | FABRIQUER SA PROPRE LESSIVE  


Ingrédients

  • Un grand bocal en verre d’une capacité de 2 litres
  • 80 g de savon de Marseille
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc
  • 15-20 gouttes d’huiles essentielles de votre choix (j’utilise celle de lavande)
    • Remarque : Si vous n’avez jamais testé l’huile essentielle, assurez-vous que votre peau la supporte en appliquant une goutte au creux de votre coude. Attendez 24 heures avant de constater d’éventuelles rougeurs.

Préparation

  1. Râpez le savon de Marseille pour en obtenir des copeaux.
  2. Dans une casserole, faites bouillir 1 litre d’eau.
  3. Une fois l’eau portée à ébullition, retirez-la du feu, et ajoutez-y les copeaux de savon. Mélangez jusqu’à ce que ces derniers fondent complètement.
  4. Ajoutez le vinaigre blanc.
  5. Mélangez bien votre préparation et versez la dans votre bocal.
  6. Laissez reposer plusieurs heures jusqu’à ce que le mélange refroidisse complètement et s’épaississe.
    Remarque : Laissez le couvercle ouvert !
  7. Faites bouillir 1 litre d’eau, puis versez-la dans votre bocal. Mélangez bien, afin que le mélange redevienne liquide et homogène.
  8. Ajoutez l’huile essentielle.
  9. Laissez votre préparation reposer pendant 24 heures.
  10. Votre lessive est prête ! Utilisez 2 à 4 cuillères à soupe selon la quantité de linge, et versez toujours la lessive directement dans le tambour, avec le linge sale.

Remarque : En suivant cette recette, vous obtiendrez une lessive d’une consistance épaisse, comparable à celle du fromage blanc, par exemple. Si vous préférez une lessive plus liquide, il vous suffit de diminuer la quantité de savon de Marseille.

★★★

2 commentaires sur “La lessive anti-chimique

    1. Bien sûr, il est possible d’utiliser un contenant en plastique, mais dans ce cas, je te conseille de diminuer la quantité de savon de Marseille pour une lessive plus liquide, et donc plus facile à verser avec un bidon à bouchon. Quant aux huiles essentielles, on en trouve en pharmacie à prix très abordable !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s